Fermer la navigation

TPE : des salaires plus faibles mais une attractivité forte

Le cahier du dirigeant | 3 septembre 2020
TPE : des salaires plus faibles mais une attractivité forte

Alors que ses pairs anglo-saxons débattent sans complexe de la question, le dirigeant français de TPE se retrouve assez vite isolé pour définir les salaires de ses collaborateurs, sinon construire une véritable politique salariale.

Pour que la rémunération ne soit plus vécue comme une problématique angoissante mais comme un véritable outil au service de leur projet d’entreprise et de son attractivité, les dirigeants ont parfois besoin de bons conseils !

Cet enjeu est d’autant plus important en cette dernière partie d’année 2020 où la crise sanitaire liée à la Covid 19 rebat les cartes : de nombreuses entreprises connaissent des difficultés, mais elles ont besoin de leurs talents pour sécuriser et pérenniser leur activité.

Bien sûr, dans les petites entreprises, les marges de manœuvre financières sont moindres que dans les plus grandes. Les chiffres le prouvent : si globalement, les salaires sont repartis en légère hausse en 2017 (+2,5 % pour les cadres et 2,1 % pour les non cadres ) en dépit d’une croissance atone et d’une inflation maîtrisée, cette augmentation est plus ténue dans les TPE. Selon la DARES, le salaire net mensuel moyen est de 1 798 € dans les entreprises de moins de 10 salariés, contre 2 403 € dans les entreprises de 500 salariés et plus .

Ces chiffres concernent le secteur tertiaire où il existe de fortes disparités de salaires dans certaines filières qui peinent à recruter (informatique, métiers du service, hôtellerie restauration…) Et ils sont plus faibles dans les activités de services aux particuliers et de l’industrie agro-alimentaire.


Faut-il pour autant renoncer à attirer les meilleurs candidats dans une TPE ? Certainement pas ! D’autant que la rémunération n’est plus le seul critère de séduction. Le salaire compte aujourd’hui autant que les perspectives d’évolution, le projet ou la culture d’entreprise.

En la matière, les petites entreprises ont de sérieux arguments à valoriser : une plus grande part d’autonomie, des lignes hiérarchiques inexistantes, des équipes qui se connaissent bien et sont soudées, une ambiance familiale, un projet partagé… D’ailleurs, selon une étude d’Alptis de 2012, 80 % des employés de TPE se déclarent plus heureux au travail et moins stressés que dans les PME !

Alors, pour réfléchir à votre stratégie de rémunération, étudier quatre exemples types, faire le point sur les bonnes pratiques et pièges à éviter en matières de salaires, et enfin déterminer quel est le package salarial qui correspond le mieux à votre entreprise téléchargez notre livre blanc !

Nouveau call-to-action

A télécharger

En téléchargement pour les dirigeants

Pour vous accompagner dans votre la gestion de votre entreprise, nos livres blancs, cas clients et autres ressources dédiées

Toutes nos ressources dirigeants
Estimez votre budget titres restaurant

Vous envisagez de mettre en place les titres restaurant pour attirer et fidéliser des talents dans votre entreprise ?

Faire une estimation
Fermer la recherche