Fermer la navigation

La première Université du Bonheur Au Travail

| 15 octobre 2015
La première Université du Bonheur Au Travail

Du 29 au 31 Octobre se déroulera dans les locaux de l’INSEEC la première Université du Bonheur Au Travail.

Imaginé par la Fabrique Spinoza, un think-tank économique et politique dont la mission est de redonner au bonheur sa juste place, celle-ci part d’un postulat simple : nous cherchons tous le bonheur. Mais alors, si nous passons la plus grande partie de notre vie au travail, pourquoi ne pas parler de bonheur au travail ?

L’Université du Bonheur Au Travail se décline en 3 jours de formation pour découvrir de nouvelles pratiques et outils, s’enrichir et partager avec des experts et des pairs puis entrer dans un mouvement et devenir soi-même acteur du Bonheur au travail. Les 3 jours sont organisés autour des 3 pilliers des relations au travail :

  • Le Je : Reconnaissance, partir de soi, explorer les ressorts de son bonheur au travail.
  • Le Tu : Aller vers l’autre, développer une relation à l’autre confiante et bienveillante.
  • Le Nous : Vivre-ensemble, être ensemble autrement, expérimenter de nouvelles façons d’agir collectivement.

Ces thèmes seront abordés au travers d’ateliers, de pleinières et d’agoras par des experts de renom comme :

  • Arnaud de Saint-Simon, directeur général de Psychologies Magazine et Bénédicte Lepere, DRH Global Benefit & Reward Services Sodexo : “De la possibilité du bonheur au travail”
  • Jacques Fradin, docteur en médecine, comportementaliste, cognitiviste, et Laurence Vanhée, ex chief hapiness officer, ministère belge de la Sécurité Sociale : “Les clés du bonheur de l’individu au travail”
  • Jacques Lecomte, docteur en psychologie positive et Hubert de Boisredon, PDG d’Armo : “Les clés d’une relation favorisant le bonheur”
  • Dorothée Burkel, DRH Google Europe, Pierre Moorkens, créateur d’entreprises libérées, Duc Ha Duong, fondateur d’Officience : “Bonheur et performances”

bonheur au travail QVT performance efficacité santé

À l’heure où plus de deux cents études démontrent le lien entre bonheur au travail et performance, Alexandre Jost, fondateur de la Fabrique Spinoza, rappelle :  « Nombreuses sont aujourd’hui les organisations, privées ou publiques, qui ont compris l’importance du bonheur au travail et peuvent témoigner des réels bénéfices d’une structure respectueuse du bonheur de ses collaborateurs et du besoin d’engager ces derniers dans son développement. La création de l’Université du Bonheur au Travail s’imposait donc comme une évidence. »

En marge de la formation, 40 participants hackers auront 48h pour répondre à la question “Le bonheur au travail : Utopie pragmatique ou perversion de concept ?” Ce hackathon, contraction de hacker et marathon est intitulé #HackTonBonheur. Il a pour but de mettre en commun des contenus diffusables et démonstratifs des chemins de réflexions parcourus ainsi que de trouver des solutions concrètes et applicables pour que hommes et femmes se sentent plus heureux au travail. À la fin du hackathon, une restitution partielle du prototype ou de l’œuvre collective créée sera retransmise sur le site web de l’événement.

HackTonBonheur

Fermer la recherche